Edition @marcusaurelius

Si Marc-Aurèl, comme l’écrivit Hippolyte Taine , «est l’âme la plus noble qui ait vécu», n’est-il pas nécessaire, pour bien connaître cette âme, de connaître aussi la vie qu’elle dut mener ? 

Cet ouvrage a été conçu à l’occasion d’une réflexion sur le livre objet et son impact dans la société. Pourrait-on, dès lors, apprécier à sa juste valeur la doctrine de vie qu’il nous légua dans ses Pensées écrites « pour lui-même », si l’on ignorait le vivant commentaire qu’il ne cessa d’en faire tout au cours des phases de sa rude existence, et saurait-oncomprendre l’exemple de sa vie et en tirer profit, si l’on ne savait point quels principes en fondèrent l’enchaînement parfait, l’admirable tenue ?

Fevrier 2017 - Fedrigoni(FR) - Trad MARIO MEUNIER



Ainsi j’ai fait un lien avec l’ouvrage de Marc Aurele en rassemblant deux visions. Celle d’un philosophe oeuvrant pour le developpement personnel, le bien-être et ma vision, plus anarchique.

Marc Aurèle en écrivant son livre pour lui-même ne voulait pas qu’il soit lu serais-ce ici un clin d’oeil, en utilisant un moyen de lecture pour ceux qui ne peuvent voir.







©ARTHUR LMBRT, FROM @LAROCHELLE-FRANCE,+33(0)6 35 35 41 78